Les administrations de l’État ne font pas exception à l’effort demandé dans le plan de sobriété lancé à l’automne par le gouvernement et estiment avoir atteint en décembre leur objectif de réduction de 10 % de leur consommation d’énergie.

“L’État a joué le jeu”, souligne-t-on aux ministères de la Transition énergétique et de la Fonction publique, à l’issue d’un point d’étape lundi avec dix ministères destiné à faire un premier bilan. L’objectif du gouvernement est de parvenir à réduire les consommations d’énergie en France de 40 % à l’horizon 2050.

Pour l’État, les efforts sont mesurés grâce à “un mécanisme de suivi opérationnel des consommations d’énergie”, à partir de la relève de 10 000 bâtiments sur un parc qui en compte 190 000 pour une superficie de 94 millions de m2. Ce périmètre n’inclut pas les bâtiments scolaires, universitaires, ni ceux de la fonction publique hospitalière et territoriale. En novembre, la consommation d’électricité des services publics de l’État avait déjà baissé de 8,3 % et celle de gaz de 7,8 %, par rapport à novembre 2019. Pour le mois de décembre, la baisse a atteint 13,8 % pour l’électricité et 7,1 % pour le gaz.

La campagne de sobriété énergétique a permis de faire fleurir des initiatives, comme au tribunal judiciaire de Bordeaux qui a baissé sa consommation de 20 %, ou à l’Ademe qui a imaginé des autocollants sur la recommandation faite aux agents de limiter la vitesse à 110 km/h sur autoroute. A deux reprises, durant quatre jours à la Toussaint et à Nouvel An, des sites ont été fermés pour privilégier le télétravail et mesurer si cela provoquait un effet rebond sur la consommation d’énergie au domicile des agents.

Un nouveau groupe de travail intitulé “État exemplaire” doit se réunir le 6 mars, avec les services des achats, des bâtiments et les opérateurs de l’État.

Source : https://www.linfodurable.fr/politique/sobriete-energetique-letat-assure-faire-sa-part-36906

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − neuf =